Si la littérature devient passion, c’est bien que tout est dans les livres !

Catégorie : Premiers romans


Les femmes du North End, de Katherena Vermette

À la fois sombre et lumineuse, cette histoire est un hommage vibrant aux femmes "autochtones" du Canada qui portent leur vie à bout de bras toutes ensemble. Et leur mort aussi. Une tragédie transformée en force vitale.

Lire la suite
American Rust, de Philipp Meyer

A travers la face cachée de l’Amérique, des personnages ô combien attachants et une histoire placée d’emblée sous le signe d’un destin inéluctable.

Lire la suite
Lorsque le dernier arbre, de Michael Christie

Il y a de l’Alexandre Dumas dans cet écrivain canadien. Il y a des enfants trouvés, il y a des frères ennemis, des trahisons, il y a des fuites éperdues… Et il y a de l'amour avec un grand A !

Lire la suite
Ultramarins, de Mariette Navarro

Un (premier) roman totalement hallucinatoire tant par sa plume hautement poétique que son sujet totalement fantasque et inédit. Attention vertiges !

Lire la suite
Blizzard, de Marie Vingtras

Un premier roman maîtrisé dans la forme par une écriture efficace et dans son histoire au suspense constant. Original par bien des côtés, il se lit d’une traite et nous laisse un peu KO une fois refermé. Une vraie météorite

Lire la suite
Tout rendre au vent, de Marion Millo

Pour moi qui aime les livres de femmes écrivant sur les femmes et la poésie, ce livre est un vrai coup de cœur…

Lire la suite
Là où chantent les écrevisses, de Delia Owens

Des personnages hauts en couleurs et une garantie d’évasion par la littérature que je vous incite à découvrir pour une belle échappée.

Lire la suite
Dans la gueule de l’ours, de James McLaughlin

A la fois polar-thriller, « nature writing » foisonnant, plaidoyer pour la cause animale et roman fantasque virant facilement au fantastique, Dans la gueule de l’ours est d’abord un premier roman fulgurant très original, à l’écriture aussi belle que maîtrisée, qui laisse son lecteur K.O. à la dernière page. Un sacré bol d’air !

Lire la suite
Bénie soit Sixtine, de Maylis Adhémar

Pari réussi pour ce premier roman : un sujet difficile (l'intégrisme dans la religion chrétienne) abordé avec beaucoup de retenue et de sensibilité qui tient le lecteur en haleine.

Lire la suite
Laisse aller ton serviteur, de Simon Berger

1705 en Thuringe, Johann Sebastian Bach, 20 ans, organiste reconnu à Arnstadt, quitte sa paroisse pour Lübeck où il désire rencontrer Dietrich Buxtehude, un compositeur qui le fascine et dont il vient de découvrir quatre cantates non publiées, Membra Jesu Nostri. Silence et solitude accompagneront sa longue marche, propice à une réflexion sur la foi […]

Lire la suite
Poulets grillés, de Sophie Hénaff

Un policier désopilant et bien mené, avec lequel vous passerez un excellent moment et que vous serez triste de terminer.

Lire la suite
Ce qu’il faut de nuit, de Laurent Petitmangin

Histoire d’une famille exclusivement masculine, un père et ses deux fils, qui dérape lorsque l’un d’eux commet l’irréparable, Ce qu’il faut de nuit est également une belle histoire d’amour bancale qui explore avec pudeur et sensibilité le cœur « des hommes » et les rapports père-fils.

Lire la suite
Le dynamiteur, d’Henning Mankell

Premier et court roman d’Henning Mankell, Le Dynamiteur contient déjà ses thèmes de prédilection, ses interrogations et ses convictions. Un regard aimant, bienveillant sur le genre humain, essentiellement sur les petites gens. Nous y faisons la connaissance du "père" de Wallander.

Lire la suite
Le Tiers Temps, de Maylis Besserie

A lire absolument quand on aime Beckett comme moi, c’est-à-dire inconditionnellement !

Lire la suite
Ainsi parlait ma mère, de Rachid Benzine

L’auteur. Rachid Benzine est né au Maroc en 1971. Arrivé très jeune en France, il a la double nationalité et une activité débordante. Après des études universitaires dans de multiples domaines, il spécialise ses recherches dans les religions et devient la figure de proue de l’islam libéral francophone. Philosophe, islamologue, politologue et auteur prolixe, il […]

Lire la suite
Code 93, d’Olivier Norek

Un flic hautement charismatique aimé de ses équipiers, efficace et qui n’en veut qu’à une chose : le mal, un suspense de tous les diables, un point de vue éclairé, sans concessions sur le monde des endroits « oubliés » des politiciens et des laissés pour compte, et un style direct, rapide. C’est tout ça à la fois, Olivier Norek.

Lire la suite
L’Empreinte, d’Alexandria Marzano-Lesnevich

Autobiographique, sincère mais tout autant pudique, parfois difficile à lire, L’Empreinte est également un récit fort et courageux. Une méditation personnelle qui donne à réfléchir sur de nombreux sujets graves, dont les secrets de famille et la pédophilie. Un thriller judiciaire haletant.

Lire la suite
Les belles choses que porte le ciel, de Dinaw Mengestu

Un premier roman en forme de bijou littéraire. D’une écriture sensible, fine et aboutie, ce jeune auteur...

Lire la suite
De beaux jours à venir, de Megan Kruse

Partant d’un thème à la laideur morbide, celui de la violence conjugale, l'auteure a réalisé une œuvre pourtant remplie d’amour et d’espoir. Un coup de cœur ? Non ! Un énorme coup dans le cœur !

Lire la suite
Le bal des folles, de Victoria Mas

Les femmes sont bel et bien les personnages principaux de ce roman, c’est en cela qu’il est différent de ce que l’on a déjà vu ou lu sur le sujet.
Bien sûr on y découvre aussi Charcot, Babinski, Gilles de la Tourette, (...)

Lire la suite