CONFINEMENT

DernièreS chroniqueS

Les choses humaines, de Karine Tuil

Les choses humaines, de Karine Tuil

Karine Tuil nous amène à nous questionner sur les incohérences de notre société, les rapports entre hommes et femmes, le monde hypocrite de certaines de nos élites, les rapports de domination, les réseaux sociaux, le communautarisme…

lire plus
Dans les eaux du Grand Nord, de Ian McGuire

Dans les eaux du Grand Nord, de Ian McGuire

D’une plume sauvage et parfois fulgurante, Ian McGuire nous livre un roman polaire glacial, hypnotique, qui tient à la fois du thriller terrifique planté sur fond d’histoire coloniale britannique et du roman d’aventure. Le suspense est…

lire plus
Vie de Gérard Fulmard

Vie de Gérard Fulmard

Laissez-vous embarquer dans ce roman ironique particulièrement réussi jusqu’à la conclusion loufoque, à consonance poétique qui ne l’est pas du tout, poétique, mais drôle, oui !

lire plus
Olga, de Bernhard Schlink

Olga, de Bernhard Schlink

Une héroïne énigmatique, un héros épris de l’infinité du monde et du néant, une histoire amour insensée mais incroyablement belle… Ce roman à la plume élégante est bien plus fin qu’il y paraît

lire plus

Poèmes

La première fois que j’ai rencontré Zélie M., elle m’a posé une drôle de question : « à quoi ça sert la poésie ? ». Vaste question, à laquelle elle en a ajouté une autre après mon embryon de réponse (« à dire les choses difficiles ?) ». La seconde en entraînerait forcément d’autres encore : « Sait-on pourquoi de tout temps l’on a emprisonné des poètes ? »…

Correspondances, de Charles Baudelaire

Correspondances La Nature est un temple où de vivants piliersLaissent parfois sortir de confuses paroles ;L'homme y passe à travers des forêts de symbolesQui l'observent avec des regards familiers. Comme de longs échos qui de loin se confondentDans une ténébreuse et...

lire plus

Liberté, de Maram al-Masri

Sur le mur d’une école
le mot liberté a été écrit avec de la craie blanche
par les petites mains des écoliers.
Sur le mur de l’Histoire

lire plus

Nomade, de Thomas Reverdy

La porte qui ne s'ouvre pasLa main qui passeAu loin un verre qui se casseLa lampe fumeLes étincelles qui s'allumentLe ciel est plus noirSur les toitsQuelques animaux Sans leur ombre Un regardUne tache sombre La maison où l'on n'entre pas Thomas Reverdy (Poète...

lire plus

Ils ont dit

Ecrire : la seule façon d’émouvoir autrui sans être gêné par un visage.
Jean Rostand
Lire à deux, c’est quand même mieux, que de regarder la télévision.
Jean-Marie Poupart
La lecture encombre la mémoire et empêche de penser.
Herbert-George Wells
Derrière chaque livre il y a un homme.
Ray Bradbury, (Farenheit 451)
Ecrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit.
Marguerite Duras
« Un écrivain, c’est quelqu’un qui a un rapport corporel au monde. Le reste, ce sont des intellectuels, rien d’intéressant »
Michel Serres, Pantopie, Le pommier
Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu’il vous faut.
Cicéron
La vertu paradoxale de la lecture est de nous abstraire du monde pour lui trouver un sens.
Daniel Pennac

À voir et à revoir

La Grande Librairie du 15.01.20

François Busnel reçoit Vanessa Springora dans La grande librairie pour évoquer, dans un long tête-à-tête, son livre événement « Le Consentement », qu’elle publie aux éditions Grasset et Fasquelle. Avec elle plus tard dans l’émission, un juge, Jean-Pierre Rosenczveig, ancien président du Tribunal pour enfants de Bobigny et auteur de « Rendre justice aux enfants », publié aux éditions du Seuil. Un sociologue, Pierre Verdrager, auteur d’un livre sur la pédophilie, « L’enfant interdit, comment la pédophilie est devenue scandaleuse », aux éditions Armand Colin, et une pédo-psychiatre, Marie Rose Moro, qui publie « Bien être et santé des jeunes », aux éditions Odile Jacob, et qui dirige actuellement la Maison des Adolescents de l’hôpital Cochin à Paris.

La Grande Librairie du 08.01.20

Daniel Pennac et les rêves. Invité spécial de La grande librairie cette semaine, l’écrivain, auteur de la saga Malaussène, interroge avec poésie dans « La loi du rêveur », qu’il publie aux éditions Gallimard, l’étroite frontière entre le rêve et le travail d’écriture. À ses côtés, la chercheuse en neurosciences Perrine Ruby mais aussi, un autre « rêveur », Alexandre Postel pour « Un automne de Flaubert », également aux éditions Gallimard et un dessinateur « en crise », Manu Larcenet et sa BD « Thérapie de groupe » qui paraîtra le vendredi 10 janvier 2019 aux éditions Dargaud.

Films sur Jim Harrison de Georges Luneau

Légendes d’automne

Légendes d’automne

Légendes d’automne fait partie du recueil de nouvelles éponyme qui contient également Une vengeance et L’homme qui abandonna son nom. Sorti en 1979 aux Etats-Unis sous le titre (Legends of the Fall). Publié en France en 1981 aux Editions Robert Laffont, Collection...