Le film est conçu comme le portrait d’un auteur qui dessine une région et réciproquement. Simultanément, par petites touches à travers les paysages et les gens rencontrés au fil du temps et des saisons, se profile le portrait d’un homme qui s’interroge sans cesse sur le sens des choses et se dégage la physionomie d’un pays, ses grands espaces, ses mythes et ses racines. Le regard éclaire le pays et fait « l’inventaire des lieux »

Jim Harrison entre chien et loup en collaboration avec Brice Matthieussent co-auteur : (52′ Super 16 mm). Production Gédéon. Tournage Michigan, États-Unis. (1993). Réalisé par Georges Luneau.