Si la littérature devient passion, c’est bien que tout est dans les livres !

Catégorie : Littérature belge


Rompre les digues, d'Emmanuelle Pirotte

Une fois encore Emmanuelle Pirotte nous emmène hors des sentiers battus dans ce roman où la rage le cède à la tendresse et où la solitude règne en maître, même à plusieurs.

Lire la suite
"Les naufragés du Batavia", suivi de "Prosper", de Simon Leys

Ces deux courts récits sont à lire absolument !

Lire la suite
Trouble, de Jeoren Olyslaegers

À l’automne extrême de sa vie, un vieillard éteint écrit à son arrière-petit-fils une longue lettre (l’intégralité du roman, 436 pages) dans laquelle il fait le récit de sa vie entière, en s’attardant

Lire la suite
La vraie vie, d’Adeline Dieudonné

Adeline Dieudonné nous plonge dans un roman noir qui raconte l'histoire d'une violence familiale à travers le regard d'une fillette surdouée de dix ans. Dans un huis-clos familial, l’héroïne s’acharne à survivre pour échapper à un univers de maltraitance et de cruauté bestiales et redonner le sourire à son petit frère Gilles, traumatisé lors d’un accident tragique.

Lire la suite
En son absence, d’Armel Job

Sorti en avril 2017 chez Robert Laffont, 312 pages. Suspense psychologique. L’auteur.  Armel Job est né en 1948 à Heyd en Belgique, dans un milieu d’artisans modestes. Agrégé de philosophie, il a d’abord enseigné le grec et le latin. Il publie son premier livre, La Reine des Spagnes, en 1995. Depuis, il est à l’origine d’une vingtaine […]

Lire la suite
Les masques de la nuit

  Sorti en mars 2009 chez Albin Michel. Roman policier. 318 pages. Traduit du néerlandais par Marie Belina-Podgaetsky et Emmanuèle Sandron. [quote]En deux mots Pédophilie, corruption au plus haut de l’état et de la bourgeoisie, prostitutions et ballets roses… Le sujet de cette troisième enquête du commissaire brugeois est noir, très noir. Mais Van In et sa garde […]

Lire la suite
Dans la gueule de la bête

Sorti en 2014 chez Robert Laffont. Roman. 310 pages. [quote]En un mot Inlâchable ![/quote] [quote]En deux mots Ecriture fluide, suspense soutenu grâce à des chapitres courts et des indices habilement semés dans les pages, réflexions profondes et lucides sur des sujets sérieux : religion(s), relations humaines en temps de guerre, on est dans un roman d’Armel Job. […]

Lire la suite
Le carré de la vengeance

Sorti en 2008 chez Albin Michel. Roman. 336 pages. Traduit du néerlandais par Emmanuèle Sandron. Sorti en octobre 2009 chez Le Livre de poche. 384 pages. [quote]En deux mots Un policier écrit avec humour et légèreté : Le carré de la vengeance joue la carte de l’enquête pure qui aboutit à de sombres secrets de famille. […]

Lire la suite
Et je serai toujours avec toi

Sorti en janvier 2015 chez Robert Laffont. 304 pages. Roman. [quote]En deux mots Armel Job nous embarque dans une histoire policière au suspense soutenu, mais qui donne à réfléchir sur des questions sérieuses comme le mal, le pardon, les conséquences de la guerre sur les comportements humains. Et sur un thème récurrent dans son oeuvre, les […]

Lire la suite
Loin des mosquées

Sorti en février 2012 chez Robert Laffont. Version poche chez Pocket en 2014. 273 pages. Roman.     [quote] En deux mots Armel Job nous raconte une histoire à rebondissements multiples et à l'issue incertaine, dans laquelle les femmes occupent le premier plan : les femmes musulmanes, turques en l’occurrence, et leur place, ou plutôt […]

Lire la suite
De regrettables incidents

Sorti en février 2015 chez Robert Laffont. 287 pages. Roman (ou thriller psychologique, ou pièce de théâtre, ou polar). L’auteur. Armel Job est né en 1948 à Heyd en Belgique. Agrégé de philosophie, il a d’abord enseigné le grec et le latin. Il publie son premier livre, La Reine des Spagnes, en 1995. Depuis, il […]

Lire la suite
Le crime du comte Neville

Sorti en août 2015 chez Albin Michel. 135 pages pages. L’auteure. Inutile de présenter Amélie Nothomb, tout lecteur qui se respecte a lu au moins un de ses romans loufoques et décalés. Elle en publie un par an et fait le tour des plateaux et des studios pour le présenter, souriante, sympathique et tout de noir […]

Lire la suite