Cette rubrique contient des chroniques concernant des livres que je n’ai pas pu lire du tout ou pas lire jusqu’au bout. Ce qui ne veut pas dire que ce sont de mauvais livres ! Les livres sont l’affaire des lecteurs après avoir été celle de leurs auteurs. C’est juste qu’entre eux et moi le courant n’est pas passé. Et il en est d’autres que je termine par acquit de conscience ou par curiosité. Ceux-là aussi sont dans cette rubrique.

Pourquoi ? Le plus souvent, quand même, parce qu’ils ne m’ont pas plu : pas accroché sur l’intrigue, et/ou trouvé le style trop faible ou carrément mauvais. Et je brandis là mon ’49/3′, mot à la mode en ce moment et que j’aime bien détourner, qui désigne le droit inaliénable pour tout lecteur de ne pas lire ou de ne pas finir un livre dans l’excellentissime ‘Comme un roman’ de Daniel Pennac, et que j’utilise aussi souvent que je le peux puisque j’ai ‘l’autorisation’ de cet auteur que je respecte et aime beaucoup.

Autre possibilité, l’exact contraire de la précédente. C’est moi qui ne suis pas à la hauteur (intellect trop limité mais goûts difficiles, bah oui…). C’est arrivé bien des fois, la plupart du temps pour d’excellents titres que j’ai ouverts et reposés très vite.

Alors, comme il paraît que tous les goûts sont dans la nature…