Eric-Emmanuel Schmitt publie « Félix et la Source invisible », chez Albin Michel, un nouvel opus du « Cycle de l’invisible », une saga consacrée aux spiritualités entamée en 1997 avec « Milarepa ». Ce nouveau roman aborde cette fois la voie de l’animisme. Quant à Muriel Barbery, toujours auréolée du succès de « L’Elégance du hérisson », elle évoque «Un étrange pays», son dernier roman, publié chez Gallimard, l’exploration d’un monde fantastique, plein de grâce et d’harmonie, en lutte contre le désenchantement. Nan Aurousseau publie « Les Amochés », chez Buchet-Chastel, tandis qu’Antoine Volodine évoque «Frères sorcières», publié au Seuil. Hélène Frappat, enfin, parle du « Dernier Fleuve », publié chez Actes Sud.