Une vie de homard, d'Erik Fosnes Hansen

par | 10/01/2020

Sorti chez Gallimard, Collection Du monde entier, en février 2019. Roman. 450 pages. Traduit du norvégien par Hélène Hervieu.

A Favnesheim, dans les montages norvégiennes, Sedd, 14 ans, très mûr pour son âge, est élevé par ses grands-parents après la mort de sa mère. Unique héritier de la famille, c’est lui qui reprendra l’hôtel de 132 chambres où il apprend le métier avec Jim, le cuisinier-homme à tout faire, son meilleur ami.

Sauvetages, philatélie, photographie, pêche, golf miniature, natation, respect aveugle de la correspondance et du service postal, vieillesse, mémoire, succession, grève, origines familiales, professionnalisme de l’hôtellerie et service irréprochable à la clientèle… C’est un peu comme si vous partiez en voyage dans le grand Nord pour l’été.

Mais, dommage, il y a un « mais » ! Le déni sous-entendu pendant tout le roman ramène à la dure réalité de l’existence. Il n’empêche que je vous recommande ce très beau roman, long, émouvant et très norvégien.

Le grain de sel de la SL. C’est malin, une lecture de plus à venir ! Les sujets développés dans le roman, habilement et brièvement énumérés par Cunégonde, ce que je ne sais pas faire sans en ajouter des tartines, m’ont donné envie d’aller voir de plus près cet hôtel du grand Nord. Sans parler du « déni » dormant dans les pages…
Vu tous les livres qui m’attendent sagement, j’attendrai pourtant la sortie poche.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.