Si vous venez, de Zélie M.

par | 23/12/2019

Si vous venez

Si vous venez ici où habitent mes rêves,
Sur cette lande usée violacée de bruyères,
Voir la mer et le vent se disputer la terre
Et rouler des galets pour jouer sur les grèves…
Je serai dans la pluie des nuages qui passent…

Si vous venez chercher un pays lumineux,
Entre les rochers roses et les algues séchées,
Alors prenez main et nous pourrons marcher
A l’âge où le bonheur se suffit de si peu…
Je serai dans le cri des grands oiseaux qui passent…

Si vous voulez connaître ce coin perdu d’Armor,
Respirer l’air salé qui blanchira nos lèvres
Et brûlera nos yeux si nous partons en mer
Au temps de l’interdit où le danger s’ignore…
Je serai dans le vent des voiliers blancs qui passent…

Si vous trouvez aussi les regrets qui désarment,
Que tout vous semble vide et qu’un rien vous accable,
N’accusez pas le vent d’avoir jeté du sable.
Les souvenirs heureux sont compagnons des larmes…
Je serai dans le temps qui jamais ne repasse.

Zélie M. Poétesse trégoroise contemporaine. Extrait du poème « Un amour de poème » du recueil éponyme. Editions Couleurs et plumes, 2017.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.