Laisse aller ton serviteur, de Simon Berger

Sorti aux éditions Corti en 2020. (Premier) roman. 111 pages

1705 en Thuringe, Johann Sebastian Bach, 20 ans, organiste reconnu à Arnstadt, quitte sa paroisse pour Lübeck où il désire rencontrer Dietrich Buxtehude, un compositeur qui le fascine et dont il vient de découvrir quatre cantates non publiées, Membra Jesu Nostri.

Silence et solitude accompagneront sa longue marche, propice à une réflexion sur la foi intimement liée à la musique.

Un premier roman de toute beauté que je vous recommande vivement, que vous soyez mélomane ou non, croyant ou non, et qui donnerait presque envie de prendre la route. En avant !

par | 25/02/2021

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.