Leïla Slimani

Leïla Slimani, née au Maroc en 1981 d’un père haut fonctionnaire marocain et d’une mère ORL, est une écrivaine franco-marocaine jeune et talentueuse. Elle revendique depuis toujours ses deux nationalités. Après des études littéraires, elle s’essaie à la politique et au journalisme. Elle travaille à Jeune Afrique de 2008 à 2012, date à laquelle elle se consacre à l’écriture littéraire tout en continuer de piger dans le journal. Elle publie son premier roman en 2014 chez Gallimard, Dans le jardin de l’ogre. Prix Goncourt en 2016 (elle a 35 ans) pour son second roman Chanson douce, elle connaît un succès national et international et devient vite très médiatisée en seulement trois ans. Elle endosse facilement ce succès et le met au service de ses combats essentiels. Avoir accepté d’être la représentante pour la francophonie d’Emmanuel Macron ne l’empêche pas de s’indigner par des grands coups de gueule quand il s’agit de défendre les sans-droit (les sans-papiers, les migrants) et, surtout, les femmes, leur émancipation et leurs conditions de vie partout dans le monde.

Le pays des autres, de Leïla Slimani

Le pays des autres, de Leïla Slimani

Le pays des autres m’a intéressée, passionnée par moment, émue par ses personnages féminins, en un sens retournée car je ne m’y attendais pas. J’ai pris un plaisir fou à le lire, n’en perdant pas un mot. Un véritable coup de massue suivi d’un énorme coup de cœur. Merci aux romanciers(ères) qui nous offrent de tels livres, qui nous racontent en même temps une histoire et l’Histoire.

lire plus