Chroniques

Olga, de Bernhard Schlink

Olga, de Bernhard Schlink

Une héroïne énigmatique, un héros épris de l’infinité du monde et du néant, une histoire amour insensée mais incroyablement belle… Ce roman à la plume élégante est bien plus fin qu’il y paraît

Maïmaï, d’Aki Shimazaki

Maïmaï, d’Aki Shimazaki

Un régal pour les amateurs de littérature japonaise, même si ces romans sont écrits directement en français par cette auteure québécoise.

Une femme en contre-jour, de Gaëlle Josse

Une femme en contre-jour, de Gaëlle Josse

Atmosphère intimiste, toute en délicatesse et retenue, pour écrire la biographie de cette femme insaisissable et difficile à cerner en fonction des avis contradictoires des personnes qui l’ont connue.

Le bal des folles, de Victoria Mas

Le bal des folles, de Victoria Mas

Les femmes sont bel et bien les personnages principaux de ce roman, c’est en cela qu’il est différent de ce que l’on a déjà vu ou lu sur le sujet.
Bien sûr on y découvre aussi Charcot, Babinski, Gilles de la Tourette, (…)

Starlight, de Richard Wagamese

Starlight, de Richard Wagamese

« Pour Starlight, le pays d’en haut était comme une prière ou un cantique, et un homme devait l’approcher de cette façon : avec révérence, réserve, en pleine conscience de la crainte, de l’émerveillement et du respect qu’il éveillait en lui ».

La part du fils, de Jean-Luc Coatalem

La part du fils, de Jean-Luc Coatalem

« Le maintenant se mélange à l’autrefois » sans ordre chronologique. Jean-Luc Coatalem ne se laisse jamais entraîner par une imagination débridée, il colle toujours au plus près d’une vraisemblable réalité, toujours avec une grande pudeur.

Si vous venez, de Zélie M.

Si vous venez, de Zélie M.

Si vous venez ici où habitent mes rêves,
Sur cette lande usée violacée de bruyères,
Voir la mer et le vent se disputer la terre

Vivement l'avenir, de Marie-Sabine Roger

Vivement l'avenir, de Marie-Sabine Roger

Un bijou de justesse et d’humanité. Et de drôlerie. Un livre qui fait un bien fou. Un « restau du cœur intellectuel ». Donc, forcément, un gros coup de cœur.

La maison Ipatiev, de John Boyne

La maison Ipatiev, de John Boyne

Amour avec un très grand A, contexte historique réaliste, émotion, mystère, tout est intense dans cette fiction mêlant une histoire et l’Histoire, des personnages fictifs à d’autres ayant existé…