C’est un peu comme si vous partiez en voyage dans le grand Nord pour l’été.
Mais, dommage, il y a un « mais » !