Littérature anglo-saxonne

L’appel de la forêt, de Jack London

L’appel de la forêt, de Jack London

Aborder le monde des humains par le prisme des chiens qui les servaient à l’époque nous donne à réfléchir sur la place et le rôle de nos animaux de compagnie (et les autres) ainsi que sur nos propres travers.

Une odeur de gingembre, d’Oswald Swynk

Une odeur de gingembre, d’Oswald Swynk

De facture classique, riche en Histoire, foisonnant d’anecdotes et de détails de la vie des peuples chinois et japonais, ce roman brosse le portrait d’une femme courageuse et forte

La servante écarlate, de Margaret Atwood

La servante écarlate, de Margaret Atwood

Toute la force de ce roman prémonitoire tient en sa résonance avec le monde d’aujourd’hui. La pollution généralisée, les intégristes de tous poils, les crises économiques à répétition…. Toutes les conditions sont réunies pour que l’on bascule de la dystopie à la réalité.

Dans les eaux du Grand Nord, de Ian McGuire

Dans les eaux du Grand Nord, de Ian McGuire

D’une plume sauvage et parfois fulgurante, Ian McGuire nous livre un roman polaire glacial, hypnotique, qui tient à la fois du thriller terrifique planté sur fond d’histoire coloniale britannique et du roman d’aventure. Le suspense est…

Maïmaï, d’Aki Shimazaki

Maïmaï, d’Aki Shimazaki

Un régal pour les amateurs de littérature japonaise, même si ces romans sont écrits directement en français par cette auteure québécoise.

Starlight, de Richard Wagamese

Starlight, de Richard Wagamese

« Pour Starlight, le pays d’en haut était comme une prière ou un cantique, et un homme devait l’approcher de cette façon : avec révérence, réserve, en pleine conscience de la crainte, de l’émerveillement et du respect qu’il éveillait en lui ».

La maison Ipatiev, de John Boyne

La maison Ipatiev, de John Boyne

Amour avec un très grand A, contexte historique réaliste, émotion, mystère, tout est intense dans cette fiction mêlant une histoire et l’Histoire, des personnages fictifs à d’autres ayant existé…