Romans

Changer l’eau des fleurs, de Valérie Perrin

Changer l’eau des fleurs, de Valérie Perrin

Changer l’eau des fleurs est tout sauf un livre dit feel-good. C’est juste une petite fenêtre de bonheur, une lecture qui fera un bien fou aux lecteurs d’aujourd’hui. Allez-y : pleurez, riez, lisez ! C’est le moment.

Changer le sens des rivières, par Murielle Magellan

Changer le sens des rivières, par Murielle Magellan

La volonté d’une jeune fille de changer radicalement de cap dans sa vie et un bel hommage aux mots : au manque qu’ils entraînent quand on ne les a pas, aux efforts que fait Marie pour les acquérir et aux changements de sa condition quand elle les a pour s’exprimer.

Sur les ossements des morts, d’Olga Tokarczuk

Sur les ossements des morts, d’Olga Tokarczuk

Un polar étrange pétri d’humour noir, de suspense et d’humanité et foisonnant de mentions « métastrologiques » et de sujets graves comme la cause animale aujourd’hui, Ecrit d’une plume poétique et hautement littéraire

Rivage de la colère, de Caroline Laurent

Rivage de la colère, de Caroline Laurent

Caroline Laurent a parfaitement mené à bien sa mission : nous intéresser, nous émouvoir sur le sort des Chagossiens… tout en menant, tambour battant un roman absolument palpitant.

Une odeur de gingembre, d’Oswald Swynk

Une odeur de gingembre, d’Oswald Swynk

De facture classique, riche en Histoire, foisonnant d’anecdotes et de détails de la vie des peuples chinois et japonais, ce roman brosse le portrait d’une femme courageuse et forte

La servante écarlate, de Margaret Atwood

La servante écarlate, de Margaret Atwood

Toute la force de ce roman prémonitoire tient en sa résonance avec le monde d’aujourd’hui. La pollution généralisée, les intégristes de tous poils, les crises économiques à répétition…. Toutes les conditions sont réunies pour que l’on bascule de la dystopie à la réalité.

Les choses humaines, de Karine Tuil

Les choses humaines, de Karine Tuil

Karine Tuil nous amène à nous questionner sur les incohérences de notre société, les rapports entre hommes et femmes, le monde hypocrite de certaines de nos élites, les rapports de domination, les réseaux sociaux, le communautarisme…

Vie de Gérard Fulmard

Vie de Gérard Fulmard

Laissez-vous embarquer dans ce roman ironique particulièrement réussi jusqu’à la conclusion loufoque, à consonance poétique qui ne l’est pas du tout, poétique, mais drôle, oui !