Coups de coeur

Sur les ossements des morts, d’Olga Tokarczuk

Sur les ossements des morts, d’Olga Tokarczuk

Un polar étrange pétri d’humour noir, de suspense et d’humanité et foisonnant de mentions « métastrologiques » et de sujets graves comme la cause animale aujourd’hui, Ecrit d’une plume poétique et hautement littéraire

Rivage de la colère, de Caroline Laurent

Rivage de la colère, de Caroline Laurent

Caroline Laurent a parfaitement mené à bien sa mission : nous intéresser, nous émouvoir sur le sort des Chagossiens… tout en menant, tambour battant un roman absolument palpitant.

La servante écarlate, de Margaret Atwood

La servante écarlate, de Margaret Atwood

Toute la force de ce roman prémonitoire tient en sa résonance avec le monde d’aujourd’hui. La pollution généralisée, les intégristes de tous poils, les crises économiques à répétition…. Toutes les conditions sont réunies pour que l’on bascule de la dystopie à la réalité.

Dans les eaux du Grand Nord, de Ian McGuire

Dans les eaux du Grand Nord, de Ian McGuire

D’une plume sauvage et parfois fulgurante, Ian McGuire nous livre un roman polaire glacial, hypnotique, qui tient à la fois du thriller terrifique planté sur fond d’histoire coloniale britannique et du roman d’aventure. Le suspense est…

Olga, de Bernhard Schlink

Olga, de Bernhard Schlink

Une héroïne énigmatique, un héros épris de l’infinité du monde et du néant, une histoire amour insensée mais incroyablement belle… Ce roman à la plume élégante est bien plus fin qu’il y paraît

La part du fils, de Jean-Luc Coatalem

La part du fils, de Jean-Luc Coatalem

« Le maintenant se mélange à l’autrefois » sans ordre chronologique. Jean-Luc Coatalem ne se laisse jamais entraîner par une imagination débridée, il colle toujours au plus près d’une vraisemblable réalité, toujours avec une grande pudeur.

Vivement l'avenir, de Marie-Sabine Roger

Vivement l'avenir, de Marie-Sabine Roger

Un bijou de justesse et d’humanité. Et de drôlerie. Un livre qui fait un bien fou. Un « restau du cœur intellectuel ». Donc, forcément, un gros coup de cœur.

Ça raconte Sarah, de Pauline Delabroy-Allard

Ça raconte Sarah, de Pauline Delabroy-Allard

Ça raconte Sarah la fougue, Sarah la passion, Sarah le soufre, ça raconte le moment précis où l’allumette craque, le moment précis où le bout de bois devient feu, où l’étincelle illumine la nuit, où du néant jaillit la brûlure.