Sorti en 2005, dans la collection Points. Lu jusqu’à la page 85.

Acheté parce que j’en ai lu une critique alléchante sur le site du Salon Littéraire (en raison de la sortie ce mois-ci du film éponyme avec Scarlett Johannsson dans le rôle-titre).

J’avais cru comprendre qu’il s’agissait d’un thriller atypique. Il s’agit de science-fiction. Et je déteste la SF. Erreur d’appréciation d’une critique. D’où la chute de Sous la peau de mes mains. Au demeurant, le livre n’est pas mal écrit et sûrement très bon, voire plus, pour les aficionados.