Chroniques

La vraie vie, d’Adeline Dieudonné

Sorti en août 2018 chez L’Iconoclaste. (Premier) Roman. 270 pages. EN DEUX MOTSAdeline Dieudonné nous plonge dans un roman noir qui raconte l'histoire d'une violence familiale à travers le regard d'une fillette surdouée de dix ans. Dans un huis-clos familial,...

L’épouse hollandaise, d’Eric McCormack

Sorti en 2014 aux Editions Points, Collection Signatures. Roman. Traduit de l’anglais (Canada) par Sabine Porte. Titre original : The Dutch Wife. 372 pages. EN DEUX MOTS Un formidable roman d’aventure comme on n’en lit plus aujourd’hui, bien écrit, rempli de...

Le lambeau, de Philippe Lançon

Chose promise… chose due. Voici la première chronique de ma coach en lecture. Vous savez, je vous en ai parlé : Cunégonde, ma popine qui lit comme elle respire voire plus et qui participe depuis toujours à Bouquivore, de près par ses commentaires écrits, de loin par...

Les chevaux du temps, de Jules Supervielle

Voici le premier poème de la rubrique Poésie, qui n’a jamais quitté ma mémoire depuis mes années de fac. Il est de Jules Supervielle, poète et romancier franco-uruguayen (1884-1960), extrait du recueil Les amis inconnus (Editions Gallimard, 1934). Les chevaux du temps...

Qui a tué mon père, d’Edouard Louis

Sorti en mai 2018 aux Editions du Seuil. Témoignage autobiographique. 88 pages. EN DEUX MOTS Edouard Louis nous offre un véritable brûlot. Avec une révolte inouïe et un courage rare en littérature, il pousse un cri d’amour pour son père abîmé à jamais et un cri de...

LaRose, de Louise Erdrich

Sorti en février 2018 chez Albin Michel, Collection Terres d’Amérique. Roman. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Isabelle Reinharez. Titre original : Larose. 516 pages.

Les Maraudeurs, de Tom Cooper

Sorti en mai 2016 chez Albin Michel, Collection Terres d’Amérique. (Premier) roman. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Pierre Demarty. Titre original : The Marauders. 402 pages.

Des jours sans fin, de Sebastian Barry

Sorti en mars 2017 aux Editions Joelle Losfeld. Roman. Traduit de l’anglais (Irlande) par Laetitia Devaux)). Titre original : Days without end. 260 pages.