Littérature suédoise

Les bottes suédoises

Sorti en août 2016 aux Editions du Seuil. 358 pages. Roman. Traduit du suédois par Anna Gibson. En deux mots Roman intense qui aborde la vie et son évolution, la vieillesse et la mort, sans oublier la descendance, mais aussi la disparition du passé avec la...

Patte de velours, œil de lynx

Sorti en septembre 2015 chez Gaïa Editions. 105 pages. Roman. Traduit du suédois par Esther Sermage. En deux mots Sous couvert de légèreté dans le style et l’histoire, Maria Ernestam aborde des sujets sérieux. Ici, la guerre entre voisins et l’influence des...

Sable mouvant, fragments de ma vie

Sorti en septembre 2015 aux Editions du Seuil. 358 pages. Roman (autobiographique). Traduit du suédois par Anna Gibson. En deux mots Autobiographie informelle et décousue, testament littéraire, «petites» leçons d’histoire et considérations philosophiques, Sable...

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

Sorti en mars 2012, chez Pocket. 500 pages. Roman. L’auteur est Suédois, journaliste avant d’être écrivain. C’est son premier roman. Il a écrit depuis L’analphabète qui ne savait pas compter que je n’ai pas encore lu mais que j’espère aussi bon, en tout cas aussi...