Littérature irlandaise

Tout ce que nous allons savoir, de Donal Ryan

Tout ce que nous allons savoir, de Donal Ryan

Lorsque l’histoire commence, le lecteur est d’emblée pris en otage, prisonnier des pages à venir. L’héroïne, Melody est à un tournant doublement crucial de sa vie. Entre la vie et la mort même puisque nous apprenons dès les premières lignes qu’elle va donner la vie dans quelques mois et que pour cette raison elle envisage de se donner la mort. Rapidement, nous appr
Des jours sans fin, de Sebastian Barry

Des jours sans fin, de Sebastian Barry

Sorti en mars 2017 aux Editions Joelle Losfeld. Roman. Traduit de l’anglais (Irlande) par Laetitia Devaux)). Titre original : Days without end. 260 pages.
Nora Webster, de Colm Tóibín

Nora Webster, de Colm Tóibín

Sorti en août 2016 chez Robert Laffont, Collection Pavillons. 412 pages. Roman. Traduit de l’anglais (Irlande) par Anna Gibson. L’auteur. Né en 1955 en Irlande, Colm Tóibín fait ses études à Dublin et commence une carrière de journaliste avant de publier son premier...

Un bon garçon

Un bon garçon

Sorti en mars 2016 chez Philippe Rey. 256 pages. (Premier) roman. Traduit de l’anglais (Irlande) par Florence Lévy-Paoloni. En deux mots Difficile quand on a dix ans de conserver son innocence, de trouver sa place et de comprendre le monde adulte. Tout...

La neige noire

La neige noire

Sorti en août 2015 chez Albin Michel, Collection Grandes Traductions. 320 pages. (Deuxième) Roman. Traduit (magistralement) de l’anglais (Irlande) par Marina Boraso. En quelques mots Magistralement écrit, magnifiquement traduit, La neige noire est une œuvre...

Le cœur qui tourne

Le cœur qui tourne

Sorti en mars 2015 chez Albin Michel, Collection Les Grandes Traductions. 211 pages. Traduit de l’anglais (Irlande) par Marina Boraso. (Premier) roman. EN DEUX MOTSBeau roman choral aux styles multiples, Le cœur qui tourne évoque avec une grande humanité les...

Un ciel rouge, le matin

Un ciel rouge, le matin

Sorti en 2013 aux Editions Albin Michel. (Premier) roman. 288 pages. Traduit (superbement) de l’anglais (irlandais) par Marina Boraso. L’auteur. Paul Lynch a un pedigree très court sur le Net, ce qui est normal puisqu'il fait avec Un ciel rouge, le matin son entrée...