Romans

Né d’aucune femme, de Franck Bouysse

Dès l’introduction, le lecteur est pris en otage, prisonnier des pages à venir. Après l’arrivée d’un homme inconnu quelque part dans une région pauvre française, après une confrontation surréaliste inachevée entre un tout jeune enfant et un cheval fougueux dans sa stalle,

Chien-Loup, de Serge Joncour

Un bon gros roman que l’on peine à lâcher et qu’on a envie de retrouver dès qu’on l’interrompt. Une construction habile qui…

Tous, sauf moi, de Francesca Melandri

En 2010, Ilaria rentrant dans son appartement à Rome, y trouve un jeune homme étranger. Carte d’identité à l’appui, il est Éthiopien et recherche son grand-père Attilio Profeti qui se trouve être le père d’Ilaria…

Tout ce que nous allons savoir, de Donal Ryan

Lorsque l’histoire commence, le lecteur est d’emblée pris en otage, prisonnier des pages à venir. L’héroïne, Melody est à un tournant doublement crucial de sa vie. Entre la vie et la mort même puisque nous apprenons dès les premières lignes qu’elle va donner la vie dans quelques mois et que pour cette raison elle envisage de se donner la mort.
Rapidement, nous appr

Mon père, de Grégoire Delacourt

Un roman sur un sujet d’actualité brûlant, bien mené, sensible, qui nous interroge aussi en tant que citoyens et dénonce tous ceux qui lorsqu’ils font silence se font complices de ces violences inacceptables.

Au loin, de Hernan Diaz

Un « western » moderne épique, surréaliste et profondément humain, écrit avec beaucoup de sensibilité et de grâce. Surprenant, dépaysant et attachant. Très émouvant.

Loup et les hommes, d’Emmanuelle Pirotte

Sorti en août 2018 au cherche-midi, 608 pages. Roman. L’auteure. Emmanuelle Pirotte est historienne et scénariste. Comme romancière, son premier roman, Today we live, publié en 2015, a rencontré un grand succès et a été traduit en de nombreuses langues. Après De...

L’Evangile selon Yong Sheng, de Dai Sijie

1913, province de Fujian, au sud de la Chine, un charpentier fabrique des sifflets pour les colombophiles. Son fils, Yong, est autorisé à suivre les cours de l’école protestante du pasteur Gu.

Asta, de John Stefansson

Malgré une chronologie mise à mal et un personnage principal peu sympathique, le grand Stefansson réussit, une fois de plus, à nous passionner.

De profundis, d’Emmanuelle Pirotte

Un roman en forme de fable futuriste qui déconcerte au départ, bouscule au mitan, émeut, horrifie et apaise à la fin. Avec, parfois, le don de nous convaincre sur des thèmes contemporains comme l’obscurantisme religieux, les migrants (ici les « errants ») et l’avenir de la planète.