Romans

Loup et les hommes, d’Emmanuelle Pirotte

Sorti en août 2018 au cherche-midi, 608 pages. Roman. L’auteure. Emmanuelle Pirotte est historienne et scénariste. Comme romancière, son premier roman, Today we live, publié en 2015, a rencontré un grand succès et a été traduit en de nombreuses langues. Après De...

L’Evangile selon Yong Sheng, de Dai Sijie

1913, province de Fujian, au sud de la Chine, un charpentier fabrique des sifflets pour les colombophiles. Son fils, Yong, est autorisé à suivre les cours de l’école protestante du pasteur Gu.

Asta, de John Stefansson

Malgré une chronologie mise à mal et un personnage principal peu sympathique, le grand Stefansson réussit, une fois de plus, à nous passionner.

De profundis, d’Emmanuelle Pirotte

Un roman en forme de fable futuriste qui déconcerte au départ, bouscule au mitan, émeut, horrifie et apaise à la fin. Avec, parfois, le don de nous convaincre sur des thèmes contemporains comme l’obscurantisme religieux, les migrants (ici les « errants ») et l’avenir de la planète.

La vraie vie, d’Adeline Dieudonné

Adeline Dieudonné nous plonge dans un roman noir qui raconte l’histoire d’une violence familiale à travers le regard d’une fillette surdouée de dix ans. Dans un huis-clos familial, l’héroïne s’acharne à survivre pour échapper à un univers de maltraitance et de cruauté bestiales et redonner le sourire à son petit frère Gilles, traumatisé lors d’un accident tragique.

L’épouse hollandaise, d’Eric McCormack

Un formidable roman d’aventure comme on n’en lit plus aujourd’hui, bien écrit, rempli de surprises, d’amour et de rebondissements. Divertissant, original et totalement dépaysant, L’épouse hollandaise nous offre un grand plaisir de lecture, gardant un esprit romanesque pur et dur du début à la fin. Avec en creux le portrait d’une femme amoureuse peu conventionnelle et la recherche d’identité de son fils.

Le lambeau, de Philippe Lançon

Chose promise… chose due. Voici la première chronique de ma coach en lecture. Vous savez, je vous en ai parlé : Cunégonde, ma popine qui lit comme elle respire voire plus et qui participe depuis toujours à Bouquivore, de près par ses commentaires écrits, de loin par...

LaRose, de Louise Erdrich

Sorti en février 2018 chez Albin Michel, Collection Terres d’Amérique. Roman. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Isabelle Reinharez. Titre original : Larose. 516 pages.

Les Maraudeurs, de Tom Cooper

Sorti en mai 2016 chez Albin Michel, Collection Terres d’Amérique. (Premier) roman. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Pierre Demarty. Titre original : The Marauders. 402 pages.