Sorti en septembre 2015 chez Gaïa Editions. 105 pages. Roman. Traduit du suédois par Esther Sermage. En deux mots Sous couvert de légèreté dans le style et l’histoire, Maria Ernestam aborde des sujets sérieux. Ici, la guerre entre voisins et l’influence des...